Quelles sont les qualités requises pour devenir membre du CSE ?

La réussite de l’organisation d’un CSE et de son efficacité au sein d’une entreprise vient avant tout des membres du CSE. En effet, être membre du CSE ne fait pas seulement office de statut, mais d’un réel engagement dans l’application des différentes missions qui lui sont données. Ainsi, pour assurer le bon fonctionnement de cette organisation, il est primordial que les membres disposent de certaines qualités qui leur permettront également d’assurer leur rôle avec réussite. Découvrons donc ces différentes qualités requises.

Avoir une bonne communication : une qualité essentielle d'un membre du CSE

La communication est la base d’une bonne cohésion et de la compréhension entre les collaborateurs et leurs représentants. Dans ce cas, un membre du CSE doit pouvoir disposer de certaines compétences en matière de communication :

Cela peut vous intéresser : Quelles sont les différentes spécialités de l’avocat ?

  • Savoir dialoguer avec les salariés
  • Savoir répondre à leurs questions
  • Savoir écouter les salariés
  • Savoir comment transmettre les messages d’un destinataire à un autre
  • Savoir être un véritable porte-voix

Ainsi, la communication peut être sollicitée au sein de l’entreprise en optimisant les moyens nécessaires facilitant les échanges, à savoir :

  • Les réunions
  • Les permanences
  • Les sondages et enquêtes
  • Les autres moyens de communication (affichages, intranet, courrier électronique, etc.)

Il existe également d’autres actualités importantes que vous pouvez voir sur le site MementoCSE.

Lire également : Comment devenir un avocat fiscaliste ?

Avoir des compétences en management

Comme les membres du CSE seront amenés à discuter avec l’employeur, il est donc important qu’ils disposent des compétences managériales nécessaires afin de mener à bien la transmission des requêtes des salariés. Dans ce cas, en tant que membre du CSE, il sera essentiel de :

  • Savoir parler
  • Savoir négocier
  • Savoir convaincre l’équipe dirigeante
  • Savoir marquer les esprits

Avoir un esprit d’analyse et disposer de connaissances en comptabilité

Il est nécessaire d’avoir une réelle analyse sur les différents enjeux de l’entreprise, à savoir :

  • Les conditions de travail
  • La protection des salariés
  • L’emploi
  • L’environnement économique
  • Les différents projets d’investissement et d’organisation 

Également, il est nécessaire d’avoir des connaissances en comptabilité, car les membres auront à mener aussi certaines analyses quant à toutes formes d’irrégularités au sein des comptes de l’entreprise. 

Cela est aussi indispensable pour la gestion budgétaire du CSE, à savoir :

  • Les dépenses de fonctionnement du CSE
  • Les dépenses en matière d’activités sociales et culturelles

Avoir des compétences commerciales

Il est aussi important à ce que les membres aient une compétence commerciale. En effet, ils seront en relation avec des fournisseurs pour des :

  • Chèques-cadeaux
  • Chèques vacances

D’ailleurs, il va de leur intérêt de chercher à mieux répondre aux demandes commerciales.

Avoir des bases juridiques

Dans l’optique de mieux aider les salariés e de mieux les représenter, les membres du CSE doivent également disposer de certaines bases juridiques, comme par exemple la connaissance :

  • Des droits liés à l’instance
  • La règlementation concernant le travail du CSE
  • Les droits et les limites en matière de négociation

Copyright 2024. Tous Droits Réservés